Le Centre de Psychiatrie et Neurosciences est formé par une communauté multidisciplinaire connectant plus de 100 chercheurs cliniciens et fondamentalistes ainsi que des enseignants-chercheurs qui travaillent dans les domaines tels que: Neurodéveloppement et Psychiatrie, Comportement, Mémoire et Émotions, Neurovasculaire, Imagerie multi-échelle (allant des molécules jusqu’au cerveau), Neurosciences translationnelles et mécanismes moléculaires et cellulaires du viellissement du cerveau

Notre mission vise à :


-Mieux comprendre le fonctionnement du cerveau à tous les niveaux, allant des mécanismes moléculaires, à la cellule, aux réseaux neuronaux jusqu’à l’organe dans son ensemble grâce à une recherche innovante et interdisciplinaire.


-Promouvoir l’application des découvertes de la recherche fondamentale à des avancées telles que le développement de nouvelles thérapies, techniques ou diagnostics pour les maladies neurologiques et psychiatriques


-Former une nouvelle génération de médecins et de scientifiques qui mèneront des recherches scientifiques collaboratives et créatives.

Le Centre de Psychiatrie et Neurosciences (CPN) de l’INSERM et de l'Université Paris Descartes a intégré en 2017 un nouveau bâtiment de 4500 m2, dans l’enceinte de l’hôpital Sainte-Anne. Il héberge des équipes interdisciplinaires utilisant des approches de recherche clinique, biologie, physique, chimie, ingénierie ou encore bioinformatique. Le modèle de fonctionnement du CPN est basé sur l’importance des interactions entre recherche fondamentale, clinique et translationnelle.

Le nouveau CPN accueille aussi bien des chercheurs confirmés que de jeunes chercheurs de haut niveau et intègrera également des startups dans le cadre de la valorisation de la recherche et du transfert de technologies. Pour cela, le CPN a lancé des appels d’offres internationaux. Le nouveau CPN dispose de plateformes équipées d’un matériel de pointe qui apportent un appui technique, méthodologique et opérationnel aux projets de recherche en Psychiatrie et Neurosciences.

La décision de créer un Centre de référence à l'hôpital Sainte Anne relève d’une vision stratégique d’intégration des recherches, tant fondamentales que cliniques, en Psychiatrie et en Neurosciences.
D’une part un lieu historique dédié aux maladies de Système Nerveux Central (SNC) dans son approche psychiatrique et neurologique (Hôpital Sainte Anne) et d’autre part elle établit un continuum en santé publique, entre la recherche pré clinique ou recherche fondamentale et la clinique.

 

Visuels de la réhabilitation du bâtiment (Crédit photos : Eugenio Prieto Gabriel)

 


Façade Ouest
Mise en place des échaffaudages sur la façade Ouest
Travaux en cours façade Ouest
Vue de la façade Ouest aprés démolition des cloisons et façades
Façade Ouest terminée
Vue de la façade reconstruite avec son extension
Salle expérimentale
Début des travaux de réalisation d'une salle d'expérimentation
Fin des travaux d'une salle expérimentale
Fin des travaux de réalisation d'une salle expérimentale et pose du revêtement
Etage numéro 4 avant travaux
Ou démarrage des travaux de rénovation et de construction
Travaux en cours, 4éme étage
Pose des closions, des câbles électriques et du système de ventilation
Livraison d'un laboratoire
Vue d'une salle de laboratoire proche de sa livraison
Vue de la façade Est
Montage des échaffaudages sur la façade Est
Travaux en cours Façade Est
Vue de la façade Est aprés démolition des cloisons et façades
Façade Est terminée
Vue de la façade Est aprés montage des cloisons externes
Retraite du CPN
Photo de groupe des responsables d'équipe, de plateforme et de la direction

Dates clés

 2016
Le Centre de Psychiatrie et Neurosciences (CPN) de l’INSERM et de l'Université Paris Descartes intégrera en 2016 un nouveau bâtiment de 4500 m2, dans l’enceinte de l’hôpital Sainte-Anne. Il hébergera des équipes interdisciplinaires utilisant des approches de recherche clinique, biologie, physique, chimie, ingénierie ou encore bioinformatique. Le modèle de fonctionnement du CPN est basé sur l’importance des interactions entre recherche fondamentale, clinique et translationnelle. Le nouveau CPN accueillera aussi bien des chercheurs confirmés que de jeunes chercheurs de haut niveau et intègrera également des startups dans le cadre de la valorisation de la recherche et du transfert de technologies. Pour cela, le CPN a lancé des appels d’offres internationaux. Le nouveau CPN disposera de plateformes équipées d’un matériel de pointe qui apporteront un appui technique, méthodologique et opérationnel aux projets de recherche en Psychiatrie et Neurosciences.

 2010

Après une évaluation réalisée par l'Agence d'évaluation de la Recherche et de l'Enseignent Supérieur (AERES), le Centre obtient le label UMR_S* pour 4 ans.

*L'Unité Mixte de Recherche (UMR) est un laboratoire ayant obtenu un label mixte après évaluation du dossier par le Ministère de la Santé et de la Recherche (MESR) et par un grand organisme de recherche (CNRS, Inserm, Inra....). Une UMR accréditée par le MESR et le CNRS sera dénommée UMR_C ou UMR, par le MESR et l'Inserm UMR_S et par le MESR et l'Inra UMR_A. Les UMR sont souvent aussi qualifiés de « laboratoires associés ».


 2008

Les unités du Centre Paul Broca regroupent leurs forces et leurs compétences. Elles s'associent à 4 équipes de l'Unité 288 et à 2 équipes cliniques du Centre Hospitalier Sainte-Anne pour former le Centre de Psychiatrie et Neurosciences (CPN).

Les unités disparaissent pour devenir les équipes du CPN. Le CPN est sous la tutelle de l'INSERM et son université de rattachement est l'université de Paris Descartes.


 1974
Le service de neurologie est installé en 1974 et la neuroradiologie devient, à Sainte-Anne, une discipline de pointe avec un appareillage novateur : tomographe - scanner, imagerie par résonance magnétique, qui va permettre la création de la radiologie thérapeutique.

 1970
A partir de 1970 les premières unités investissent le Centre Paul Broca.

 1952

En 1952, la psychiatrie fait une avancée spectaculaire avec les travaux de médecins de Sainte-Anne sur l’application des premiers neuroleptiques dont l’action révolutionnera la thérapeutique à l’échelle planétaire.

Parallèlement, se développe la neurochirurgie avec une méthode d’investigation et d’intervention novatrice, la neurochirurgie stéréotaxique pratiquée aujourd’hui, avec de nombreuses applications, dans le monde entier. La neurochirurgie de la douleur se fait également une place importante à l’hôpital.


 1947

En 1947, est créée la section de bio-psychopathologie de l’enfant dont la vocation est de mettre à la disposition de l’enfance inadaptée et des familles un ensemble original clinique et thérapeutique dans son double aspect affectif et cognitif.


 1941

En 1941 est installé un des premiers laboratoires d’électroencéphalographie de France.


 1922

En 1922, est créé par Edouard Toulouse le centre de prophylaxie mentale, premier service libre, c’est-à-dire dans lequel les malades ne sont pas internés dans le cadre de la loi du 30 juin 1838.


 1863

En 1863, Napoléon III décide la création d'un hôpital psychiatrique à Paris sur l'emplacement de la ferme Sainte-Anne. Il est désigné sous le nom d'asile clinique car il est destiné à être un lieu de traitement, de recherche et d'enseignement des maladies mentales. Haussmann, préfet de la Seine, est chargé de cette opération. L'asile est inauguré le 1er janvier 1867 et le premier patient admis le 1er mai de la même année.

Pendant de nombreuses années Sainte-Anne va remplir son rôle de protection du malade mental, de son traitement avec les faibles moyens thérapeutiques de l'époque. On verra s'y développer une recherche médicale très importante et très approfondie souvent masquée par les préjugés qui se heurtent aux murs de l'établissement.