Le CPN participe activement à l’enseignement secondaire (élèves de moins de 17 ans) et l’enseignement supérieur (études de techniciens supérieurs et système LMD : Licence, Master et Doctorat) :

 

ENSEIGNEMENT SECONDAIRE


Apprentis chercheurs (source : Inserm)
Le dispositif des "Apprentis Chercheurs" développé par l’association "L’Arbre des Connaissances" vise à sensibiliser les jeunes à la recherche et, plus largement, à susciter leur intérêt pour les sciences.

Une vingtaine d’instituts de recherche accueillent des binômes d’adolescents (un collégien en 3ème et un lycéen en 1ère S). Encadrés par un professionnel de la recherche (chercheur, ingénieur, doctorant...) tout au long de l’année scolaire, les jeunes mènent un projet de recherche et découvrent la vie d’un laboratoire. Ils développent leur esprit critique grâce à la démarche expérimentale. L’accueil a lieu le mercredi après-midi, à raison de 8 à 10 mercredis au cours de l’année scolaire. Des "Apprentis Journalistes" suivent ces "Apprentis Chercheurs" pour réaliser des journaux ou des films. Au terme du stage, des congrès sont organisés au sein des centres de recherche, afin de permettre aux "Apprentis Chercheurs" de présenter leurs travaux à leurs camarades de classes, leurs professeurs, leur famille ainsi qu’à des chercheurs.

+ d'informations :
http://www.arbre-des-connaissances-apsr.org/association/
http://www.inserm.fr/enseignants/espace-jeunes-apprentis-chercheurs


Nicolas Ramoz et Laurence Lanfumey assurent l'organisation de ce dispositif au CPN.

 


ENSEIGNEMENT SUPERIEUR


Le CPN propose des stages aux étudiants faisant partie des cursus de l’enseignement supérieur professionnel ainsi qu’universitaire.
Les demandes de stages peuvent être envoyées par courrier ou par email (voir menu nous rejoindre et annuaire).
Il est préférable, que l’étudiant indique la ou les équipe(s) dans laquelle il souhaite faire un stage. Sa demande sera adressée au(x) responsable(s) d’équipe qu’il aura désigné(s).


Membres du CPN qui participent au cursus de l’enseignement supérieur:


* David Tareste
Directeur adjoint de l’Ecole Doctorale "Frontières Du Vivant" (ED n°474).
* Catherine Oppenheim
Responsable de la spécialité Bioimaging du "Master Biomédical Engineering" de l’Université Paris Descartes (Paris 5) et de l’école Telecom Paris Tech.
* Pascale Varlet
Enseignant du "Master 2 de Cancérologie" de l’Université Paris-Saclay.
* Virginie Tolle 
Co-responsable de la spécialité Neuroendocrinologie moléculaire et intégrative du « Master 2 d’Endocrinologie et Métabolisme" de l’Université Paris-Saclay.
* Nicolas Ramoz
Responsable de l'UE6 Neurosciences et Comportements du “Master 2 Biologie Cellulaire, Physiologie et Pathologie, BCPP” de l’Université Paris Diderot  - Université Paris Descartes.
* Lydia Danglot
-Enseignant du "Master 2 de Neurosciences” de l’Université Pierre et Marie Curie - Ecole Normale Supérieure de Paris.
-Enseignant du "Master 2 de Génétique” de l’Université Paris Diderot.
-Enseignant du "“Master 2 Biologie Cellulaire, Physiologie et Pathologie, BCPP” de l’Université Paris Diderot - Université Paris Descartes.
-Enseignant du “Master 2 de Biothérapie Cellulaire Tissulaire et Génétique” de la Faculté de Médecine de l'Hopital Henri Mondor.
-Enseignant du “Master 1 de Biologie” de l‘Ecole Normale Supérieure de Paris.

 

Etudes de techniciens supérieurs


Les programmes d'enseignement professionnel supérieur ont une durée de deux années. Après cette période, les étudiants obtiennent un diplôme qui permet l'insertion professionnelle. Ces diplômes sont de trois types différents: le "Brevet de Technicien Supérieur" (BTS), le "Diplôme Universitaire de Technologie" (DUT), et les «Diplôme d'Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques" (DEUST).

Le CPN accueille les étudiants pour des stages pratiques qui leur permettent d’acquérir des techniques de laboratoire ou de s’initier à la recherche. Les stagiaires accueillis sont en BTS et DUT.
Licence, Master et Doctorat (source : Campus France)

Les diplômes de l’enseignement supérieur français sont structurés autour d’une architecture européenne commune, le système LMD (Licence, Master et Doctorat) qui prend pour référence les années ou semestres d’études validés depuis l’entrée dans l’enseignement supérieur et leur correspondance en ECTS (European Credit Transfer System : système européen de transfert de crédits académiques capitalisables et transférables en Europe ; 60 ECTS pour une année).

 

 

Adapté de Campus France

 


Les études de Licence et de Master sont organisées au sein des Universités et des « Grandes Ecoles ». Les Études Doctorales sont organisées par les écoles doctorales. Tous les étudiants titulaires d’un diplôme de Master ou d'un diplôme étranger équivalent à ce niveau peuvent être candidat au Doctorat. La formation dure 3 ans et permet l’obtention, après soutenance de la thèse, du diplôme de Docteur.


Ces Écoles Doctorales regroupent les laboratoires de recherche qui travaillent autour d’une même thématique scientifique. Ce sont les Écoles Doctorales qui organisent la sélection, l’inscription, le suivi et la formation des doctorants.

 

Adapté de Campus France

 

+ informations sur :


Enseignement supérieur

L'organisation des cours

Organisation des études doctorales

Le CPN est rattaché à quatre écoles doctorales de l’Université Sorbonne Paris Cité (USPC) qui sont décrites ci-dessous. L’USPC est une fédération qui regroupe 8 établissements d'enseignement supérieur dont l’Université Paris Diderot (Paris 7) et l’Université Paris Descartes (Paris 5), ainsi que 5 organismes de recherche de renommée internationale.

Les écoles doctorales auxquelles le CPN est rattaché sont :

L'École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité (BioSPC, ED n° 157, ED n° 562)
Le périmètre scientifique de l’ED BioSPC couvre en effet la Biologie Cellulaire et Moléculaire, le Développement, l’Immunologie, l’Infectiologie, la Génétique, la Neurobiologie, la Physiologie, la Physiopathologie, la Reproduction et le Vieillissement.
+ d’informations 

 

L’École doctorale Cerveau-Cognition-Comportement (ED3C, ED n°158)
L’étude du fonctionnement du système nerveux comporte des aspects diversifiés qui sont abordés par des approches pluridisciplinaires. L’ED comporte deux spécialités : les Neurosciences et les Sciences Cognitives.
La neurobiologie cellulaire et moléculaire, la neuropharmacologie, l’étude du développement du système nerveux sont des secteurs forts de l’ED. Les neurosciences intégratives, couvrant les domaines de neurosciences expérimentales, comportementales et les neurosciences cognitives, sont représentées par de nombreuses équipes. Le secteur modélisation, fondé sur des données obtenues in vitro et in vivo, est également soutenu par l’ED.
+ d’informations

 


L’École doctorale Cognition, Comportements, Conduites Humaines (3CH, ED n° 261)
L’ED 261 regroupe des formations et laboratoires relevant d’un large éventail de recherche dans les divers domaines de la psychologie, des sciences cognitives, des neurosciences cognitives, de l’ergonomie, ainsi que des secteurs professionnels qui s’y rattachent.
+ d’informations

 

L’École doctorale Frontières Du Vivant (ED n°474)
L’ED FdV est un programme international et interdisciplinaire qui encourage les projets de recherche ambitieux impliquant des interactions entre différentes disciplines (biologie, physique, informatique, génétique, sciences cognitives, médecine, sciences humaines et sociales, etc.) afin de répondre à des questions centrées sur la compréhension du vivant et/ou sur les nouvelles manières d’enseigner, d’apprendre et de faire de la recherche.

+ d’informations (en Anglais)

 

Chaque année, le CPN accueille une quinzaine d’étudiants en Licence, une vingtaine d’étudiants en Master (M1 et M2) et une vingtaine de nouveaux doctorants.

 

 

 

Actuellement, une trentaine de doctorants préparent leur thèse au sein des équipes du CPN, à la fois en neurosciences mais aussi dans d'autres spécialités (biologie et biophysique cellulaire, maladies neuro-psychiatriques, troubles addictifs et de l’humeur, mémoire, cognition et vieillissement, douleur et accidents vasculaires cérébraux).