PARTICIPATION À L'ENSEIGNEMENT

TRANSFERT DU SAVOIR :


Les enseignements :

Licences / Masters et 3 ème cycle
Capacités, DU et DIU


Enseignements Médicaux de Neurologie et Psychiatrie de l’Université Paris 5
Faculté de Médecine Paris 5 : Premier et Deuxième Cycle des Etudes Médicales
- Psychologie médicale (P2),
- Sémiologie, Système nerveux, Psychiatrie, Organes sensoriels (D1),
- Pathologies (D3-D4) avec stages (pôle 5 tête-cou) pour tous les étudiants de Paris Descarte



TRANSFERT DU SAVOIR FAIRE :

 

Les stages de courte durée

Le CPN accueille les étudiants pour des stages pratiques qui leur permettent d’acquérir des techniques de laboratoire ou de s’initier à la recherche. Les stagiaires accueillis sont en BTS, IUT, classes de 3e…

Les demandes de stages peuvent être envoyées par courrier ou par courriel (voir menu contact).

Il est préférable, que l’étudiant indique la ou les équipe(s) dans laquelle il souhaite faire un stage. Sa demande sera adressée au(x) responsable(s) d’équipe qu’il aura désigné(s) et affichée dans l’intranet. Dans le cas contraire, sa demande sera seulement affichée dans l’intranet.

Les étudiants en Master


Le CPN participe également à la formation en accueillant les stagiaires des écoles doctorales auxquelles il est rattaché. Les programmes de recherche sont définis par le responsable d’équipe et le tuteur du stage.


► Les domaines de formation

• Sciences de la vie
• Neuroscience
• Biologie du développement


 

 

 


 

Les thèses

Après avoir effectué leur stage de Master, les étudiants peuvent poursuivre leur thèse au sein du CPN

 

 


 

Le stage Post-doctoral

Pour achever leur cycle de formation, les titulaires d’une thèse peuvent postuler pour un stage post-doctoral dans l’une de nos équipes de recherche fondamentale ou clinique.
 



Est-entendu par post doctorant, un agent étant recruté en CDD sous un statut "Post-doctorant" : agent ayant moins de trois d'années d'expérience post-thèse.

 

TRANSFERT DU FAIRE SAVOIR :


LE JOURNAL CLUB

Le CPN forme ses étudiants à la communication par le biais du Journal Club. Celui-ci, par le choix des articles proposés, a pour objectifs :
• D’animer les interactions entre les équipes du Centre par le biais des thématiques abordées par l’article.
• De promouvoir l’approche critique des thématiques de recherche, des problématiques, et méthodologie de travail.
• D’élaborer une synthèse constructive, génératrice de discussions et de dialogues.

Aussi, une session du Journal Club devra voir apparaître :

• La présentation et l’analyse d’un article en rapport direct avec les thématiques du Centre : Neurosciences et Psychiatrie, faisant paraître de nouvelles méthodologies, techniques et/ou marquant un effort d’ouverture.
• Des discussions argumentées et critiques, permettant des débats dans l’assemblée.


Périodicité et programmation

La périodicité d’une fois tous les 15 jours le mardi est maintenue.
Les intervenants peuvent planifier la date de leur intervention.

Le journal club peut se présenter sous forme de Progress Report : il s’agit d’une session d’avancement des travaux de thèse. L’étudiant en thèse présente l’état d’avancement de ses travaux en fin de première année avant sa soutenance finale (la présentation se découpe ainsi : introduction/résultats obtenus/perspectives/solutions envisagées et enfin les opinions et/ou conseils du public).

Les inscriptions se font sur thèmes libres et sans représentant, l’objectif étant de recevoir au moins deux chercheurs titulaires.



PARTICIPATION A DES MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES

Afin de parfaire cette formation à la communication, les étudiants du CPN sont amenés à participer à diverses manifestations scientifiques dans lesquelles ils peuvent présenter leurs travaux sous forme de poster ou de communications orales.
 

Télécharger ces informations au format PDF Imprimer

ACTUALITÉ

L'Inserm lance le Labo des Métiers :


Une immersion 3D à la découverte des métiers de la recherche (metiers.inserm.fr)

L'Inserm lance, en partenariat avec Sisso, le Labo virtuel des Métiers. Ce dispositif de médiation interactif, résolument innovant et ludique, vise à sensibiliser les 14-25 ans à l'ensemble des maillons composant la grande famille de la recherche scientifique.

Accessible dès maintenant via metiers.inserm.fr depuis ordinateurs, tablettes et smartphones, cet espace virtuel permet à ces jeunes adultes, séduits par les métiers de la recherche mais découragés par des études présumées longues, de découvrir l'éventail des carrières qu'offre le secteur.

« Quel est le quotidien d’un chercheur ? Quelles sont les études qui mènent à ce métier ? Quelle est la mission d’un ingénieur dans un projet scientifique ou bien d’une assistante de gestion dans un laboratoire ? Autant de questions auxquelles nous tentons de répondre via le Labo virtuel des Métiers » explique Claire Lissalde, responsable du pôle audiovisuel au département de l'information scientifique et de la communication de l'Inserm.
L'internaute, immergé au coeur d'un laboratoire, est guidé par une voix off à la rencontre des professionnels de la recherche biomédicale. L'occasion de découvrir leur parcours et de mettre en lumière des métiers souvent méconnus, ou considérés inaccessibles.

Ainsi, Marie, assistante en techniques biologiques, Stéphanie, chercheuse et co-responsable d'une équipe Inserm, Boris, responsable d’une plateforme de phénotypage, Joanna, technicienne en expérimentation animale, Pablo, post-doctorant, ou encore Lila, secrétaire/gestionnaire d’unité de recherche, partageront avec vous la passion de leur métier.

Contacts : Inserm
Claire Lissalde - Claire.lissalde@inserm.fr
Sisso
Benjamin Lanot - Benjaminlanot@sisso.fr


Les candidatures pour le Master 2 Recherche BME-Paris, spécialité « Bio-Imaging » sont ouvertes


Le Master International Recherche BME-Paris est co-habilité par les universités Paris Diderot et Paris Descartes, en collaboration avec les écoles d’ingénieurs de ParisTech (Telecom, ENSTA, Mines, Arts et Métiers, institut d’Optique, ESPCI, Polytechnique, Chimie.). Les cours se déroulent à Paris, au cœur du quartier latin, sur le site des Saints-Pères, à Telecom (Paris 13) ou à l’hôpital Sainte-Anne (Paris 14). Tous les enseignements sont dispensés en langue anglaise.


La spécialité Bio-Imaging (BIM) est ouverte aux étudiants des quatre coins du monde, motivés par une formation de haut niveau interdisciplinaire, et intéressés par l’imagerie biologique et médicale, indépendamment de leur formation initiale (Biologie, Physique, Informatique, Mathématiques, Chimie, Pharmacologie, Médecine, Ingénierie ...). Grâce à l’apprentissage des techniques d’imagerie et le traitement d’images, l’objectif de cette formation est de maitriser cet unique outil d’observation du corps, dans le but d’améliorer le diagnostic, le traitement, la prévention et le pronostic des pathologies humaines.  Une description plus détaillée de ce Master est disponible sur http://www.bme-paris.com/en/article/26).


L’année d’étude dans la spécialité BIM du master BME-Paris comprends 15 unités d’enseignement organisées en deux parcours : l’un orienté vers les sciences de l’ingénieur (Imaging Modalities and Processing, IMP) et l’autre vers les sciences de la vie (Imaging from molecules to humans, IMH). Un tronc commun réunit les parcours IMH et IMP. L’année débute en septembre par un séminaire interdisciplinaire durant lequel tous les étudiants M2 du master de spécialités différentes, travaillent en petit groupe sur la rédaction d’un projet scientifique grâce à des technique de pédagogie innovante. Le second semestre est entièrement consacré au stage de 5 mois dans un laboratoire choisi par l'étudiant, en France ou à l’étranger.

 

Vous pouvez nous faire parvenir vos propositions de stages à BIM@bme-paris.org